Courts Maudits 2017

séance le samedi 21 janvier - 14h30 - cinéma Juliet Berto

MARGAUX - de Joséphine Hopkins, Rémy Barbe, Joseph Bouquin

Margaux, 15 ans, découvre la séduction et les balbutiements de sa sexualité...et la bête que cela la réveille.

UPIR - de Laura Rambault

Quand un petit garçon se persuade que sa nounou est un vampire, le quotidien prend alors une autre tournure.

LES INTRUS - de Nicolas Beyra

Deux jeunes hommes se rendent en forêt pour abattre un arbre...mais l'arbre n'est pas d'accord.

ROUGE FEMME - de Marion Ains

Un homme rentre chez lui. Il dit bonsoir à sa femme. Il prépare du café. Il lit un livre. La routine.

JULES

Après une séparation, Jules va vivre de nouvelles expériences à travers une série de rencontres, à travers le fantasme et la réalité.

GRAÜ - Emmanuel Herman, Sébastien Roche

Graü, la marionnette, essaie de répondre à un étrange appel au secours.

LE PLAN - de Pierre Teulières

Dans une maison isolée, une étrange créature suit les ordres de son maître dans le but d'accomplir un plan qui changera le monde.

Le "Monfort Nouveau"

...MAIS PAS AVEC TOUT LE MONDE - de Nicolas Monfort, Clotilde Delcommune, Sébastien Marchetti

 

Le kidnapping, ce n'est pas une mince affaire.

"Spécial copinage"

INFINIMENT AMER - de Yann Flandrin

Une femme se souvient, à moins qu'il ne s'agisse de plusieurs femmes.

Read more...

Rencontre / Dédicace

Samedi 21 janvier - à partir de 15h30

Depuis sa première édition, le Festival s'évertue à proposer au public une rencontre avec un auteur de livre sur le cinéma, si possible en lien avec la programmation. Pour cette 9ème année, ce sont deux auteurs qui nous font l'honneur et le plaisir d'être présents à la librairie O'Merveilles: Adrien Clerc pour tout découvrir du trop méconnu Antony Balch et Emmanuel Levaufre pour discuter à loisirs de celui qui façonna les diffréentes facettes du film d'horreur des dernières décennies, c'est-à-dire Wes Craven.

      

 

Librairie O'Merveilles - 5, rue Bayard à Grenoble - www.omerveilles.com

 

 

Read more...

Le Maître du monde

Séance le samedi 21 janvier 2017 - 18h - Cinéma Juliet Berto

Le Maître du monde / Tobor, the Great

Film américain de 1954, réalisé par Lee Sholem

Un jeune garçon aide son grand-père, génial inventeur d'un robot destiné à la conquête spatiale mais très convoité par des espions étrangers.

séance présentée par Éric Peretti

en partenariat avec Artus Films 

Read more...

Soirée "Grindhouse"

 Soirée Grindhouse - "Carte Blanche à Extrême Cinéma" -  samedi 21 janvier 2017 - à partir de 20h - Cinéma Juliet Berto

A GUN FOR JENNIFER + DOA: DEAD OR ALIVE

Le test Bechdel-Wallace vise à démontrer par l'absurde à quel point certains films (et autres œuvres) sont centrés sur le genre masculin, en posant simplement les trois questions suivantes : Il y a-t-il au moins deux personnages féminins identifiables ? Ces personnages se parlent-ils ? Si oui, la discussion se porte-t-elle sur autre chose qu'un homme ? Une seule réponse négative exclue un film et ils sont nombreux à échouer ce qui n'est pas le cas des longs métrages présentés en « Grindhouse » cette année !

A Gun for Jennifer

Film américain de 1997, réalisé par Todd Morris - interdit aux -16 ans lors de sa sortie en salle.

Allison, qui fuit l'Ohio pour New York, est sauvée d'un viol par un groupe de "vigilantes" qui ont décidé de lutter contre les incessantes agressions envers les femmes en castrant ou assassinant leurs cibles.

Pourquoi ce film : parce que l'image est du pur cinéma, que le grain est présent dans les scènes nocturnes filmées d'une façon quasi-documentariste, que le sujet est toujours d'actualités et que la fin fait froid dans le dos.

Séance présentée par Frédéric Thibaut, co-programmateur d'Extrême Cinéma

Copie issue des collections de la Cinémathèque de Toulouse.

 

DOA: Dead or alive

Film américano-honkongais de 2006, réalisé par Corey Yuen

Cinq jolies filles totalement badass en mode ninja, rivales dans une compétition d'arts martiaux, finissent par s'allier pour lutter contre un homme qui veut contrôler le monde, lors du tournoi « Dead or alive ».

Qui a dit que les films de "kung fu" étaient réservés aux garçons ? En voilà un qui passe haut la main le test de Bechdel. Jubilatoire comme un Jackie Chan, tigresses et dragonnes s'en donnent à coeur (et à corps) joie dans les chorégraphies de Corey Yuen et ses prises de vues plongeantes. Le film, inspiré du jeu vidéo bien connu du même nom, emprunte ses codes et références tant au cinéma anglosaxon qu'au cinéma hongkongais (sauras-tu les reconnaître, petit vermisseau ?), sans oublier une troupe "d'honnêtes pirates neutres" qui semble tout droit sortie d'une BD franchouillarde. Bref, le "feelgodd" movie indispensable pour clôturer ce festival !.

Séance présentée par Éric Peretti

En partenariat avec le Ciné-Club de Grenoble

 

 

Read more...
Subscribe to this RSS feed